R

“Je ne suis pas un nageur olympique, je suis un aventurier qui aime nager.”

BEN LECOMTE

En 1998, Ben Lecomte traversait l’océan Atlantique à la nage pour soutenir la recherche contre le cancer, en hommage à son père. Bien qu’il ait été suivi par un requin pendant 5 jours, et malgré les piqûres de méduse et l’épuisement, Ben mis victorieusement pied à terre à Quiberon (Bretagne) après 73 jours de nage. « Plus jamais » lâcha-t-il, tout juste arrivé à Quiberon (Bretagne). Mais le goût de l’aventure et son amour pour l’océan finirent par le rattraper. Il veut aujourd’hui écrire l’histoire à nouveau en réalisant son dernier rêve : traverser l’océan Pacifique à la nage de Tokyo à San Francisco. Les 5 dernières années passées à s’entrainer pour réaliser cet exploit ont été motivées par sa profonde conviction que le changement climatique doit être au coeur des préoccupations de notre société.

Ben est actuellement le Directeur Associé du pôle développement durable chez Progea, une entreprise mondiale de conseil en développement durable et environnementaux qui accompagne des organisations du monde entier dans l’évaluation et la mise en place de la transition environnementale, médicale, sociale et durable. La nage elle-même, aussi intense soit-elle, est juste un saut dans l’océan. Elle devrait permettre à Ben d’aller plus loin et d’ouvrir un dialogue avec le grand public sur la protection de l’environnement, et de contribuer à la recherche scientifique.

“ Personne n’a jamais essayé d’aller aussi loin, aussi lentement. Il reste très peu de « premières fois » dans ce monde, et cette expédition est l’une des rares chances d’en faire partie. ” 

JAMES “SCOTTY” SCOTT, Captain/Expedition Manager

Tout au long de cette course folle, Ben sera suivi et épaulé par un équipage à bord d’un bateau d’escorte. Une équipe scientifique et logistique à terre gardera également un oeil sur Ben pendant toute l’expédition. Ben prévoit de nager 8 heures par jour pendant 180 jours avec une vitesse moyenne de 2,5 noeuds. Grâce aux courants du Kuroshio et du Pacifique Nord il atteindra une vitesse moyenne de 48 km par jour de Tokyo à San Francisco. Chaque jour, un zodiac électrique sera détaché du bateau pour assister Ben afin qu’il puisse manger, boire et être secouru en cas d’urgence.

Chaque soir après sa journée de nage, il remontera à bord du voilier où il pourra manger, se reposer et passer du temps avec les 6 autres membres de l’équipage. L’équipe enregistrera tous les jours la localisation GPS de l’endroit où il s’est arrêté pour le ramener à la même position le lendemain matin. Le nageur sera suivi par une équipe de docteurs et d’experts à terre. Ils suivront à distance l’évolution de sa condition physique et pourront l’accompagner en direct depuis la terre ferme. Pendant toute la traversée, l’équipage sera en charge de conduire des recherches océaniques et médicales. Ils prélèveront différents types d’échantillons dans l’océan et étudieront les performances de Ben.

Chaque soir après sa journée de nage, il remontera à bord du voilier où il pourra manger, se reposer et passer du temps avec les 6 autres membres de l’équipage. L’équipe enregistrera tous les jours la localisation GPS de l’endroit où il s’est arrêté pour le ramener à la même position le lendemain matin. Le nageur sera suivi par une équipe de docteurs et d’experts à terre. Ils suivront à distance l’évolution de sa condition physique et pourront l’accompagner en direct depuis la terre ferme. Pendant toute la traversée, l’équipage sera en charge de conduire des recherches océaniques et médicales. Ils prélèveront différents types d’échantillons dans l’océan et étudieront les performances de Ben.

R

AU DELÀ DE L’OCÉAN

The Longest Swim est l’opportunité de rassembler le public et de nous confronter à l’impact que nos activités ont sur les océans. À chaque étape de l’expédition, et particulièrement lors de la traversée du vortex de déchets du Pacifique Nord, Ben et son équipage échangeront avec les scientifiques et le public pour partager leur expérience. SCIENCE CITOYENNE Tout au long du voyage, sous la direction de 12 scientifiques dont ceux de la NASA et de l’Institut Océanique de Woods Hole, l’équipage va réaliser des recherches océaniques et médicales. C’est la première fois qu’un travail scientifique de cette envergure sera mené par des citoyens dans l’Océan Pacifique.

Ben et son équipe continueront à raconter leur histoire, à se mobiliser pour le changement environnemental. Avec l’aide de leurs partenaires tels que Progea, World Oceans Day et The Climate Group, ils prévoient de parcourir le monde pour partager leur expérience et les données collectées pendant la nage. «Avant toute chose je suis un père, et en tant que père, le futur de mes enfants est ma principale préocupation. Je ne veux pas rester passif et leur laisser la responsabilité de réparer ce que nous avons fait à notre environnement.»

Ben Lecomte.

21751459_1414254591961771_8963800158417236395_n